Menu

Exposition Picasso et Musée Courbet à Ornans

Quand Picasso s'invite dans la petite Venise comtoise

Accueil - Voyages Girardot

Exposition Picasso et Musée Courbet à Ornans
Quand Picasso s'invite dans la petite Venise comtoise

Ornans, charmant petit village du Doubs, le long de la Loue, a été le berceau d'un certain Gustave Courbet. Partez à la découverte des œuvres de l'artiste, mais aussi de Picasso, à l'occasion d'une exposition inédite jusqu'au 18 octobre 2021 !

Votre région - Ornans

Départ Chalon vers 7h30. Départ pour le Doubs.  Visite guidée d'Ornans, charmant village du Doubs, surnommé "la petite Venise comtoise" , mais aussi patrie de Gustave Courbet, né en 1819 à Ornans. Amoureux de la nature et du patrimoine apprécieront cette cité au bord de la Loue.
Déjeuner accompagné d'un verre de vin du Jura. 
Visite guidée au musée Courbet
et découverte de l'exposition des œuvres de Courbet et Picasso. Exposition réalisée en partenariat avec le musée d'Orsay et de l'Orangerie, avec le soutien exception du musée national Picasso à Paris et du musée Picasso à Barcelone. Une vrais opportunité de découvrir Picasso dans le Doubs. Retour Chalon Sur Saône  vers 20h30.

Bon à savoir :

Transport + déjeuner avec un verre de vin du Jura + visites selon programme.
Pass sanitaire et pièce d'identité obligatoire pour les visites.

Formalités indispensables :

  • Carte Nationale d'Identité de moins de 10 ans valide après retour.

COURBET/PICASSO. RÉVOLUTIONS !
MUSÉE COURBET

« Courbet a tourné une page et lancé la peinture vers cette nouvelle direction qu'elle suivit pendant des années. »
Pablo Picasso attribue à Gustave Courbet la paternité de l'art moderne et du mouvement qui aurait radicalement bouleversé les codes de la représentation, de l'impressionnisme jusqu'au cubisme et ses suites.

Le peintre catalan découvre tôt la peinture du maître d'Ornans, dès son arrivée à Paris en 1900, lors de l'Exposition universelle. Courbet s'immisce par la suite chez Picasso doublement à la fin des années 40, par la réinterprétation des Demoiselles des bords de la Seine, ainsi que par l'achat pour sa collection personnelle de l'étonnante Tête de chamois, bête à cornes rappelant le bestiaire picassien.

Les deux peintres se rejoignent, dans leur rapport au passé comme source de la modernité, dans leur sensibilité à leur temps et leur engagement politique, ou encore dans leur réflexion commune autour du nu féminin. Cette rencontre inédite vise à mettre en lumière le compagnonnage entre ces maîtres universels de la peinture, indépendants d'esprit et libres.

Réalisée en partenariat avec le musée d'Orsay et de l'Orangerie, l'exposition bénéficie du soutien exception du musée national Picasso à Paris, et du musée Picasso de Barcelone.

Commissariat scientifique : Thierry Savatier, historien de l'art.